JOUR 1 http://olivierfluke.canalblog.com/archives/2012/06/04/24419130.html
JOUR 2 http://olivierfluke.canalblog.com/archives/2012/06/07/24443060.html
JOUR 3 http://olivierfluke.canalblog.com/archives/2012/06/08/24448942.html
JOUR 4 http://olivierfluke.canalblog.com/archives/2012/06/12/24482013.html
JOUR 5 http://olivierfluke.canalblog.com/archives/2012/06/14/24498706.html
JOUR 6 http://olivierfluke.canalblog.com/archives/2012/06/15/24503429.html
JOUR 7 http://olivierfluke.canalblog.com/archives/2012/06/19/24533580.html
JOUR 8 http://olivierfluke.canalblog.com/archives/2012/06/21/24547376.html

Synthèse sur le JOUR 9 Jeudi 21 juin 2012

Poursuite du petit journal technique du procès en appel de Jérôme Kerviel, avec la synthèse de la neuvième journée, le jeudi 21 juin 2012.

Absent physiquement, je m'appuie sur le compte-rendu de La Tribune notamment. Sachant que par expérience des autres journées, aussi détaillé soit-il, le compte-rendu de la Tribune ne s'attarde pas sur les développements techniques, chiffres ...

On aurait pu penser que le témoin ex-cadre de Fimat, Angel Galdano, qui avait eu une altercation avec Moussa Bakir en novembre 2007 aurait pu aller dans le sens de la défense et des propos de Philippe Houbé (FIMAT) qui en avait parlé lors de son témoignage. Pas du tout.

La Cour continue à voir défiler des soi-disant experts, mais qui ne maîtrisent pas le dossier de l'affaire Kerviel Société Générale. Nouvel exemple avec Jacques Werren, cité par la défense.

Le témoignage d'Isabelle Santenac, commissaire aux comptes de la Société Générale chez Ernst & Young me laisse encore une fois sur ma faim. Sa réponse à une question n'est pas pertinente et bien sûr personne pour la challenger correctement.

Le témoignage "médiatique" du jour, celui de Daniel Bouton, n'apporte quasiment rien au plan technique.

Jérôme Kerviel, appelé à la barre, confirme qu'il a compris. Mais contrairement au mercredi 6 juin 2012, jour 2, il ne précise pas (d'après les compte-rendus disponibles) qu'il parle de la théorie de la machination par les subprimes.

Challenges fournit des éléments sur le témoignage de Sylvain Passemar, ex-cadre informaticien chez Fimat. C'est intéressant, mais cela montre surtout que la Société Générale aurait du voir. Bien sûr que les milliards de positions sur les futures de Jérôme Kerviel étaient dans des fichiers informatiques, dans des avis d'opéré, etc ... Des opérateurs voyaient de grosses opérations à l'extérieur, pas illogique que chez Fimat aussi. Mais quant à ce que quelqu'un réagisse à la Société Générale après avoir compris qu'il y avait un gros problème, il a fallu attendre le 18 janvier 2008.

Il y a une différence entre ceux qui auraient du voir et alerter (exemple la direction de Fimat) et ceux qui auraient du voir et comprendre et alerter (exemple la hiérarchie de JK, n+1 n+2).

Là où je rejoins le témoin, c'est sur l'investigation supplémentaire à effectuer dans cette affaire pour approcher la vérité. Lui cite un serveur situé à Chicago qui permettrait d'infirmer ou confirmer le témoignage anonyme selon lequel des mails échangés entre Fimat et SG sur d'énormes transactions auraient été effacés. Moi je cite par exemple le fichier complet chez Eurex des contreparties aux opérations de JK, avant et après débouclage !

Commentaires sur le JOUR 9 Jeudi 21 juin 2012

Témoignage d'Angel Galdano, cadre chez Fimat en 2007

Cité par la défense.

contribution olivier fluke : Philippe Houbé avait évoqué dans son témoignage la dispute entre le courtier de JK Moussa Bakir et Angel Galdano.

Angel Galdano : altercation début novembre 2007 ; volume de transactions non dénoués 50 000 à 60 000 contrats Eurostoxx

contribution olivier fluke : le total des positions short de futures Eurostoxx prises par JK à partir de septembre 2007 avant de les déboucler avant fin novembre 2007 était de 350 000 contrats environ, soit 15 MdE environ (estimation dans mon livre) : 50 000 à 60 000 contrats représentent donc environ 2,1 à 2,5 milliards d'euros environ.

"DK : Y a-t-il des gens au sein de Fimat qui savaient qu’un trader tournait comme un avion au sein de la Société Générale ?
AG : Non."

contribution olivier fluke : la réponse n'était pas celle attendue par Maître Koubbi ...

"DK : Que pensez-vous, au plan de l’éthique, du fait qu’un salarié perçoive plus d’1 million d’euros de bonus, grâce à un homme qui est condamné à 4,9 milliards d’euros de dommages et intérêts et à trois ans de prison ferme ?
AG : C’est quelque chose qui est contractuel, on ne peut pas revenir dessus. Donc c’est normal. Par contre ce qui ne me paraît pas normal, c’est de mettre en péril une banque."

contribution olivier fluke : la réponse va encore davantage dans le sens de la Société Générale !

Témoignage de Jacques Werren, consultant financier pour des banques

Cité par la défense. Ancien directeur général adjoint du Matif.

JW "Au cœur de cette indignation, il y a cette profonde conviction que ça ne s’est pas passé comme on l’a écrit. Ayant passé une grande partie de carrière dans les marchés à terme organisés, je peux dire qu’il est impossible qu’un opérateur membre d’un marché à terme puisse ne pas savoir ce qui se passe."

JW "Je crois que la Société Générale a pris la décision raisonnable, légitime, non pas de couvrir ces pertes par les opérations d’un trader, mais de changer leur nom, leur étiquette."

"JW : Il n’y a pas eu de pertes en réalité. Je sais que c’est un paradoxe. Les opérations sont fictives, ne sont pas comptabilisées par la banque. On fait de la Bourse à blanc. Si on ne les comptabilise pas, elles n’existent pas."

contribution olivier fluke : c'est ahurissant de voir qu'un soi-disant expert tienne de tels propos ! les pertes latentes au 18 janvier 2008 puis réalisées le 25 janvier 2008 suite au débouclage provenaient d'opérations réelles sur des futures réels et ont été comptabilisées ! La comptabilité n'est tenue que mensuellement, donc cette question doit être considérée par exemple à fin juin 2007. Les pertes latentes de plus de 2 milliards d'euros provenaient de futures réels et étaient comptabilisés. Ce sont des opérations fictives comptabilisées qui ont simulé un bénéfice à fin juin 2007 ! Contrairement à ce que dit l'expert qui ne maîtrise pas techniquement le dossier, les opérations fictives ont été comptabilisées, et c'est bien pour ça que les comptes de la SG étaient faux à fin juin 2007 !

Il y en a assez de voir défiler à la barre des gens qui ne connaissent pas le dossier.

Témoignage d'Arnaud Llinas, opérateur de marché à la Société Générale

Cité par la Société Générale.

Arnaud Llinas : se trouvait à 10 mètres de JK, dos à dos selon JK.

Témoignage sans grand intérêt technique (et même non technique) pro SG.

DK a posé les bonnes questions : gains sur les activités de type dérivés de quelques millions d'euros comparés aux 55 ME de JK en 2007, nombre de 190 000 contrats futures Dax dans un mail à sept destinataires, mail avec 4 trades à 11 milliards, 1,4 milliard d'euros en trésorerie fin 2007

Témoignage d'Isabelle Santenac, commissaire aux comptes Ernst & Young

Citée par la Société Générale.

Isabelle Santenac : dit être intervenue dès le lundi 21 janvier 2008, suivi quotidien des débouclements, puis audit de ce qui s'est passé en coordination avec l'inspection générale ; deux semaines d'audit sur le débouclage puis audits complémentaires ; E&Y a vérifié le montant du débouclage et a indiqué dans son rapport qu'il n'y avait pas d'autres opérations que celles de JK ; la Commission Bancaire ne se serait pas servie des travaux de E&Y

Isabelle Santenac indique que si JK rembourse un euro il sera enregistré en produit et sera taxable.

"Me Jean Veil reprend : Comment avez-vous appris que les comptes de juin 2007 étaient faux ?
Isabelle Santenac : On l’a constaté après coup, en décortiquant les opérations non autorisées.
JV : Qu’est-ce qu’on a fait alors sur ces comptes 2007 ?
IS : Il y a eu retraitement des opérations en 2008."

contribution olivier fluke : la perte de débouclage réalisée en 2008 au titre d'opérations prises en 2008 a en fait été comptabilisée en ... 2007, comme le montre le tableau issu du communiqué de presse des comptes à fin mars 2009 de la Société Générale.

comptes SG Q1 2009 CP


La réponse d'Isabelle Santenac n'est pas correcte, elle aurait du dire, ou alors La Tribune restranscrit mal, "il y a eu retraitement des opérations 2008 dans les comptes 2007". Position comptable que j'ai contestée dans mon livre de mai 2008.

Les questions n'ont porté que sur les comptes à fin 2007 alors que cela fait depuis 2008 que j'écris qu'il y a un gros problème sur l'arrêté semestriel de juin 2007 avec des mails qui permettent de comptabiliser un gain fictif de plus de deux milliards d'euros !

Isabelle Santenac indique que la banque ne l'a pas informée des écarts de méthode, de contrepartie pending ou des difficultés de rapprochement interbases.

contribution olivier fluke : vous l'aurez compris, je reste sur ma faim !

ajouté le 9 juillet 2012 : relativement à ce qui avait été rédigé au premier procès sur la couverture selon IS au bilan des opérations non-autorisées par les opérations fictives de JK
- CDO call down-and-out
- a) d'abord bilan ou hors bilan ? les futures sont comptabilisés au hors bilan. Alors pourquoi des écarts de nominal au bilan ? Parmi les opérations fictives de JK, il y a les actions traitées en OTC, donc pour celles non annulées en fin de mois, possibilité d'écart au bilan sur le nominal.
b) pour que les opérations fictives compensent les opérations réelles en hors-bilan, il faut des futures Dax contre des futures fictifs Dax. Pour le 30 juin 2007, JK avait fabriqué deux faux mails de pré confirmation avec en-tête JP Morgan et Deutsche Bank dans lesquels les opérations étaient des forwards Dax et des CDO ... compensation possible entre futures Dax et forwards Dax ? quid avec les CDO ?

Témoignage de Daniel Bouton

Indique d'après La Tribune que c'est le vendredi après-midi qu'on lui apprend qu'une écriture n'est pas reconnue dans les comptes, qu'un faux soit possible. Sur le point.fr cela semble le samedi 19 janvier. Pourtant sur Libération, vendredi.

contribution olivier fluke : j'aurais penché pour le samedi 19 janvier, jour où Daniel Bouton a été averti d'un problème lié à Jérôme Kerviel.

Sinon aucun intérêt au plan technique.

Témoignage de Vanina Germain, salariée dans ne secteur bancaire, qui connaît JK depuis 1996

Citée comme témoin par la défense.

Aucun intérêt au plan technique.

Témoignage de Jean-Raymond Lemaire, qui a rencontré JK par Maître Meyer en 2008

Citée comme témoin par la défense.

"C’est pas un pro d’informatique, mais c’est un pro d’excel."

La Présidente appelle Jérôme Kerviel à la barre et lui demande Que pouvez-vous nous dire sur vous ?

JK "J’ai très certainement été déconnecté de la réalité. J’ai été blessé et choqué pendant toutes ces années de me faire accuser d’avoir inventé un système frauduleux, alors qu’on m’encourageait à le faire."

"JK : Les excuses que j’aurais à donner, c’est vis-à-vis des salariés. Mais c’est difficile de le faire quand on ne comprend pas soi-même ce qui est en train de se passer. Maintenant, j’ai compris."

contribution olivier fluke : début de contrition ; oui mais compris quoi ? la manipulation par les subprimes ? le Jour 2, JK a dit que maintenant il avait compris, et c'étaient en rapport avec la théorie de la machination par les subprimes

Autre information, le témoignage dans Challenges du second témoin mystère FIMAT, Sylvain Passemar

Ex-salarié de la FIMAT (2003 à avril 2010), aurait été entendu par la brigade financière le mercredi 20 juin 2012.

Etait responsable des transferts informatiques (j+1 après saisie des opérations de trading) entre Fimat Paris et des clients comme la Société Générale.

Indique que dès juillet 2007 et jusqu'à fin 2007 une forte augmentation des transactions provoquait "de graves retards quotidiens de 2 à 3 heures en moyenne dans le traitement des données", se répercutant dans les services de back-office, de trésorerie, de facturation et du contrôle de gestion.

Indique que la machine d'exploitation Eurex a du être remplacée.

Indique qu'en octobre 2007 un membre du risque opérationnel lui a demandé de monter les limites de trading d'un trader qui opérait sur Eurex

contribution olivier fluke : oui mais quel trader, JK ? on parle de quelles limites, en volume ? comment un informaticien sur Fimat a la main sur les limites de trading d'un trader de la SG ?

A constaté que certains traders n'avaient pas de limites

contribution olivier fluke : c'était aussi confirmé du côté de la SG aussi, pas de limites sur les volumes

Indique que contrairement à la Société Générale qui a dit que les fichiers informatiques de la Fimat  ne parvenaient qu'au back-office de la banque, ses " fichiers (positions ouvertes, résultat financiers, relevés de compte et avis d’opérer des comptes Société Générale chez Fimat)" étaient envoyées vers un des "vastes et nombreux services informatiques de la Société Générale. C’est ce service qui les surveillait via des systèmes comme Sentinel, CFT, Visual Tom, Dollar Universe, et redistribuait ensuite via les logiciels GEODE et CONDOR par exemple, auprès des différents services. Or je ne vois pas pourquoi mes homologues à la Société Générale auraient fait autre chose que moi. C’est-à-dire informer le back-office, la trésorerie, le contrôle de gestion. Sinon, ces services n’auraient pas les moyens de travailler et seraient en chômage technique avec un risque d’absence de contrôle sur l’activité"

"il y aurait en plus à la Société Générale des services d’emplois fictifs ?"

contribution olivier fluke : cela tend à montrer que la Société Générale aurait du voir et caractériser son incompétence généralisée. Maître Koubbi a donc raison lorsqu'il dit que si cela avait une centrale nucléaire l'exploitation aurait été arrêtée de suite !

Est enfin abordé le sujet d'un témoin anonyme qui affirme que des mails échangés entre Fimat et SG sur ces énormes transactions auraient été effacés.

Le témoin indique que les données sont stockées 7 ans sur un serveur ZANTAZ à Chicago, que seul un juge peut avoir accès à ces données.

contribution olivier fluke : tout à fait d'accord, il reste de nombreux points techniques à éclaircir dans cette affaire, alors aller voir dans ZANTAZ à Chicago ; de même qu'il faudrait obtenir d'Eurex la liste des contreparties complètes aux opérations de JK ! on saurait qui a gagné les 6,3 milliards d'euros, juste pour voir s'il n'y aurait pas des surprises. Dans un objectif de transparence totale et de quête de la vérité.

Comptes-rendus du déroulement du procès

- La Tribune Laura Fort
http://www.latribune.fr/entreprises-finance/banques-finance/industrie-financiere/20120617trib000704299/proces-kerviel-suivez-en-direct-le-neuvieme-jour-d-audience.html

- L'express live Anne-Sophie Hojlo
http://www.lexpress.fr/actualite/societe/justice/en-direct-daniel-bouton-au-proces-kerviel_1129261.html

Sélection d'articles de presse ou de blogs

- Challenges Irène Inchauspé 22 juin 2012 Quatre ans après Kerviel, Daniel Bouton reste sous le choc
http://www.challenges.fr/finance-et-marche/20120622.CHA7854/quatre-ans-apres-kerviel-daniel-bouton-reste-sous-le-choc.html
" Quel dommage que l’on n’ait pas assisté à une confrontation directe entre Daniel Bouton et Jérôme Kerviel ! ... Il serait sans doute sorti de ce dialogue plus de lambeaux de vérité que pendant les trois semaines d’audience."
contribution olivier fluke : je ne crois pas non !

- Le Figaro Stéphane Durand-Souffland 21 juin 2012 Jérôme Kerviel, Daniel Bouton et le sapeur Camember
http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2012/06/21/01016-20120621ARTFIG00908-jerome-kerviel-daniel-bouton-et-le-sapeur-camember.php

- Le Point.fr 21 juin 2012 "M. Kerviel a transformé la Société générale en banque casino"
http://www.lepoint.fr/societe/m-kerviel-a-transforme-la-societe-generale-en-banque-casino-21-06-2012-1476316_23.php
"l'ancien P-DG raconte son "19 janvier", le jour "où le ciel lui tombe sur la tête" ... "Il est possible qu'il y ait un faux dans les comptes", lui dit-on."
et non pas le vendredi selon La Tribune !

- Challenges Irène Inchauspé 21 juin 2012 Le second "témoin mystère" de Kerviel s’exprime
http://www.challenges.fr/finance-et-marche/20120621.CHA7831/le-second-temoin-mystere-de-kerviel-s-exprime.html

- Pascale Robert-Diard 21 juin 2012 « L’instant » Kerviel
http://prdchroniques.blog.lemonde.fr/2012/06/21/linstant-kerviel/

- Les Echos Valérie de Senneville 21 juin 2012 Procès Kerviel : Bouton nie la thèse du complot
http://www.lesechos.fr/economie-politique/politique/actu/0202132949818-proces-kerviel-bouton-nie-la-these-du-complot-336421.php

- Sud-Ouest Dominique de Laage 22 juin 2012 Kerviel en pigeon des subprimes
http://www.sudouest.fr/2012/06/22/kerviel-en-pigeon-des-subprimes-750452-7.php

- Libération Nicolas Cori 21 juin 2012 Procès Kerviel : Bouton donne dans le «paumé»
http://www.liberation.fr/economie/2012/06/21/proces-kerviel-bouton-donne-dans-le-paume_828278

- Reuters Thierry Lévêque 21 juin 2012 L'ex-PDG de la Société générale nie tout complot contre Kerviel
http://fr.news.yahoo.com/lex-pdg-soci%C3%A9t%C3%A9-g%C3%A9n%C3%A9rale-nie-173624696.html

- Bakchich Mélanie Mendelewitsch 22 juin 2012 Procès Kerviel : La Société générale plaide l'incompétence
http://www.bakchich.info/societe/2012/06/22/proces-kerviel-la-societe-generale-plaide-lincompetence-61464
"Maître Koubbi laissera son témoin affirmer qu’on reçoit entre 500 et 1000 Emails par jour ; çe qui donne du crédit à la thèse simpliste de la banque selon laquelle, en surchauffe et en sous effectif, on peut laisser passer n’importe quoi."

"Maître Koubbi apporte un éclairage inédit et troublant sur la date choisie par la banque pour « découvrir » les agissements de Kerviel. Ce jour là, le profit accumulé par l’artiste devient nul et prendra la direction des abysses les jours suivants…"

contribution olivier fluke : pas d'éclairage, c'était connu, et même selon mes calculs c'est le jeudi 17 janvier 2008 que le P&L cumulé est passé en négatif (- 0,3 MdE le 17 janvier au soir)

- Les Echos Valérie de Senneville 23 juin 2012 Kerviel, le doute et la foi
http://www.lesechos.fr/entreprises-secteurs/finance-marches/actu/0202135661127-kerviel-le-doute-et-la-foi-336984.php

- La Tribune Laura Fort 23 juin 2012 Procès Kerviel : un appel pour rien?
http://www.latribune.fr/entreprises-finance/banques-finance/industrie-financiere/20120622trib000705378/proces-kerviel-un-appel-pour-rien.html

- Blog La Plume d'Aliocha (Olivia Dufour) 22 juin 2012 “La Société Générale a rendu un immense service à la place !”
http://laplumedaliocha.wordpress.com/2012/06/22/la-societe-generale-a-rendu-un-immense-service-a-la-place/
Jacques Werren "Interrogé par François Martineau, l’un des avocats de la Société Générale, le témoin est bien obligé d’admettre qu’il n’a pas lu le dossier pénal, qu’il ignore les techniques de fraude utilisées par Jérôme Kerviel, en clair qu’il ne s’appuie que sur ses propres convictions."

- Blog La Plume d'Aliocha (Olivia Dufour) 23 juin 2012 Quand sonne l’heure des vérités
http://laplumedaliocha.wordpress.com/2012/06/23/quand-sonne-lheure-des-verites/

- Blog La Plume d'Aliocha (Olivia Dufour) 24 juin 2012 Et David Koubbi inventa la PIF…
http://laplumedaliocha.wordpress.com/2012/06/24/et-david-koubbi-inventa-la-pif/