Olivia Dufour est une journaliste qui vient de publier un livre sur l'affaire de la fraude à la Société Générale (Kerviel enquête sur un séisme financier), et qui tient un blog très suivi (La Plume D'Aliocha) relayé sur Marianne. Elle a été vue récemment sur BFM Business, France Info, France 24 et est citée par plein d'autres médias.

Il y a un problème ? Quel problème ?

2010 ? Voilà ce qu'écrivait Olivia Dufour (Aliocha) le 7 octobre 2010 :

"« C’est injuste, la banque savait, Kerviel est un bouc-émissaire, il paie pour la finance mondiale ! » s’écrie le public. C’est aussi mon avis, je pense que la banque savait, je pense qu’elle a choisi la stratégie du bouc-émissaire et je pense aussi, plus généralement, que Kerviel paie pour le système et surtout pour tous ceux qui ont joué comme lui à la game boy ou aux apprentis-sorciers mais qui n’ont pas été pris"
http://laplumedaliocha.wordpress.com/2010/10/07/non-la-decision-kerviel-nest-pas-scandaleuse/

2012 ? Voilà ce qu'écrit Olivia Dufour (Aliocha) dans son livre publié fin mai 2012 :

Page 127 "c'est ce qui rend plausible la thèse selon laquelle la hiérarchie n'a rien vu."

Un virage à 180 degrés !

Récemment, Olivia Dufour ne s'est pas gênée dans un commentaire sur son blog pour émettre une opinion complètement erronée sur les démarches de Nicolas Cori (Libération) et d'Olivier Fluke (ici-même), nous qualifiant de "complotistes".

http://laplumedaliocha.wordpress.com/2012/06/15/et-soudain-la-defense-seveilla/

Un de ses fidèles lecteurs qui m'avait cité s'est chargé de lui signaler que cela ne lui semblait pas du tout être le cas pour mon matricule. Rien ne vous empêche de vous forger votre opinion personnelle. Pour vous aider, lire :
- http://olivierfluke.canalblog.com/archives/2010/06/29/18456539.html synthèse du premier procès
- http://olivierfluke.canalblog.com/archives/2012/06/15/24503429.html JOUR 6 du procès en appel

Quant à Nicolas Cori, voilà ce qu'il écrivait le 14 octobre 2010 dans son excellente analyse technique du rapport du premier jugement que je vous recommande de lire ou relire :

"Au vu de ces éléments, aucune thèse ne l’emporte complètement. Même si on ne juge pas la version de Kerviel crédible, rien ne permet de dire que c’est sa hiérarchie qui a raison."

http://cordonsbourse.blogs.liberation.fr/cori/2010/10/affaire-kerviel-un-jugement-idéologique.html
14/10/2010 Affaire Kerviel: un jugement idéologique et moralisant, qui ne dit pas le droit

C'est complotiste ça ? Alors que dans le même temps Olivia Dufour écrivait quant à elle "C'est aussi mon avis, je pense que la banque savait."

Mais Olivia Dufour va plus loin, il y aurait selon elle deux techniques d'approche :

- la première serait à tendance "complotiste", selon elle, me mettant avec Nicolas Cori dans le même panier que Philippe Houbé et .. Jérôme Kerviel. Une simple faute d'orthographe dans le jugement et soit les juges n'ont rien compris soit il s'agit d'une participation active au complot de JK.

- la deuxième se contenterait d'observer et d'essayer de comprendre, technique pratiquée par une grande partie des journalistes, et à laquelle elle se serait "finalement" ralliée.

Bah oui, parce que justement, à la fin du premier procès, en écrivant que la SG savait, ne faisait-elle pas alors partie des complotistes, de ceux qui n'avaient rien compris ?

Question crédibilité, certains feraient donc bien de faire profil bas et respecter ceux qui (Nicolas Cori et moi-même, indépendamment et séparément) tentent, depuis 4 ans, de comprendre en creusant techniquement le dossier, en pointant des incohérences, en posant des questions techniques non élucidées.

A bon entendeur !

En bonus ! La revue critique détaillée du livre d'Olivia Dufour qui donne un éclairage sur le virage à 180 degrés.
http://olivierfluke.canalblog.com/archives/2012/06/21/24549110.html