En complément, du petit journal technique du procès en appel de Jérôme Kerviel, je fournis ci-après un travail sur les données chiffrées de cette affaire.

1) Ecart sur le nombre de contrats futures de janvier 2008 entre l'ordonnance de renvoi et le rapport de jugement
2) Quid de l'erreur de 3 000 euros selon David Koubbi dans le rapport de jugement sur le montant de la peine de Jérôme Kerviel ?
3) Contrôle de cohérence entre l'ordre de grandeurs des positions en sens inverse FDAX et FESX non débouclées le mercredi 23 janvier 2008 au soir

I. Ecart sur le nombre de contrats futures de janvier 2008 entre l'ordonnance de renvoi et le rapport de jugement

Page 64 de l'ordonnance de renvoi de 2009, positions de Jérôme Kerviel identifiées par la task force de la Société Générale au 18 janvier 2008 en lots :

- futures DAX 99 924
- futures Eurostoxx 742 944
- FTSE 14 190

ordo p64 nb contrats


Page 13 du premier jugement d'octobre 2010, positions 2008 de Jérôme Kerviel en lots :

- futures DAX 99 925 soit 1 en plus
- futures Eurostoxx 739 359 soit 3 585 en moins
- FTSE 14 198 soit 8 en plus

jug p13 nb contrats

Pourquoi de tels écarts ?

Pourquoi en parler ? Parce qu'au cours du procès en appel le débouclement des positions de Jérôme Kerviel par Maxime Kahn a été abordé et que Claire Dumas de la Société Générale a expliqué qu'il y avait des petites quantités de contrats qui avaient pu être traitées pendant le débouclage sur le compte SF581 de JK par d'autres traders du desk pour poursuivre l'activité clients.

II. Quid de l'erreur de 3 000 euros selon David Koubbi dans le rapport de jugement sur le montant de la peine de Jérôme Kerviel ?

Challenges Laure-Emmanuelle HUSSON 19 juin 2012 Quand Kerviel livre ses états d’âme
http://www.challenges.fr/finance-et-marche/20120619.CHA7671/proces-kerviel-l-ex-trader-de-la-societe-generale-livre-ses-etats-d-ame-a-challenges.html
« L’ancien salarié de la Société Générale nous explique également avec verve comment son ancien employeur, ainsi que les juges, se sont trompés de 3.000 euros dans le montant de sa peine lors du 1er procès. "Pas capable de faire une addition et une soustraction", souligne-t-il. "Tu n’es plus à ça près", plaisante gentiment en retour son avocat, en référence aux 4,9 milliards que Kerviel doit théoriquement rembourser à la banque »

Il y a effectivement une erreur de 3 000 euros en page 69 du rapport de jugement, mais pas sur le montant de la peine, qui est bien de 4 915 610 154 euros, mais sur le chiffre des pertes de 2008, qui au lieu d'être de 6 445 696 815 euros comme en page 67 apparaît à 6 445 693 815 euros en page 69.

Soit l'écart de 3 000 euros.

David Koubbi se trompe donc lorsqu'il indique qu'il y a une erreur sur le montant de la peine.

Erreur matérielle de retranscription du chiffre, pas d'addition, alors que l'addition est correcte en page 67.

III. Contrôle de cohérence entre l'ordre de grandeurs des positions en sens inverse FDAX et FESX non débouclées le mercredi 23 janvier 2008 au soir

J'ai relevé Jour 5 que LF n+5 indiquait que le 23 janvier au soir les futures Eurostoxx longs étaient couverts par des futures Dax courts achetés. Confirmé jour 6 par Maxime Kahn, pour un montant de 1,5 milliard d'euros j'ai noté.

Ce n'est pas le compte-rendu de La Tribune qui aide puisque l'information n'est pas retranscrite !
http://www.latribune.fr/entreprises-finance/banques-finance/industrie-financiere/20120613trib000703735/proces-kerviel-etiez-vous-deboucleur-ou-nettoyeur.html

Le reliquat du débouclage ne me semble pas quantifié ni dans l'ordonnance ni dans le premier jugement.

Tableau d'estimation des quantités débouclées le 23 janvier au soir :

en quantités

Future DAX 

Future Eurostoxx

FTSE

volumes totaux 21 janvier

411 701 

3 471 128 

252 232 

volumes totaux 22 janvier

538 320 

4 351 188 

337 523 

volumes totaux 23 janvier

445 223 

3 558 098 

268 321 

% débouclés 21 janvier

7,8 % 

8,1 % 

1,7 % 

% débouclés 22 janvier

5,7 % 

6,8 % 

3,1 % 

% débouclés 21 janvier

6,1 % 

5,9 % 

0 % 

quantités débouclées 21 janvier

32 113 

281 161 

4 288 

quantités débouclées 22 janvier

30 684 

295 881 

10 463 

quantités débouclées 23 janvier

27 159 

209 928 

total estimé du 21 au 23 janvier

89 956 

786 970 

14 751 

total à déboucler

99 925 

739 359 

14 198 

écart débouclé à déboucler 

9 969 

- 47 611 

- 553 

sources : SG, Eurex, Liffe, premier jugement

Au cours settlement du 23 janvier 2008 :

- 9 969 contrats DAX font environ 1 620 millions d'euros
- 47 611 contrats FESX font environ 1 716 millions d'euros

Au cours settlement du 18 janvier 2008 :

- 9 969 contrats DAX font environ 1 840 millions d'euros
- 47 611 contrats FESX font environ 1 916 millions d'euros

Il semble donc correct que le reliquat était composé de futures Eurostoxx couverts de futures Dax.

En revanche, l'ordre de grandeur de la valorisation du reliquat peut être arrondi à 1,5 milliard à partir des cours du 23 janvier 2008 mais à 2 milliards à partir des cours du 18 janvier 2008 (qui ne permettent pas de considérer la position brute, je le rappelle).